junebug ©nicolas Darques

June Bug adopte une approche très alternative de la folk standard, où les bidouillages de sons électroniques et saturés s’entremêlent avec l’harmonie des voix, de guitares, de percussions et de synthés. Les textes et les mélodies sont indissociables et collent parfaitement à l’identité de cette artiste singulière, Sarah June, auteur compositeur autodidacte dont le parcours musical est maintenant rejoint par celui de Béryl, guitariste multi-intrumentiste qui l’accompagne régulièrement dans la composition, les arrangements et la scène.

Chercher qui l’on est vraiment peut parfois faire peur. Se remettre en question également. Creuser là ou ça peut faire mal, là où certains démons se cachent et y passer des heures quitte à ne pas s’en sortir indemne. Se souvenir d’où l’on vient, rester humble en toutes circonstances – mais avancer toujours…

Le dernier EP “you don’t know who I am” est en ce sens fort et fragile à la fois. On sait toujours bien où l’on va, même si on ne sait toujours plus très bien qui l’on est. Musicalité ou sens du rythme, originalité ou expérimentations psyché, folk-pop ou rock tourmenté, ce n’est ni totalement l’un, ni totalement l’autre. Femme ou enfant, guitare ou ukulélé, histoires vraies ou inventées, laisser faire ou contrôler. Espiègle et sincère, cet opus en surprendra plus d’un.

RÉSIDENCE DE RÉPÉTITION / du 18 au 28 juillet 2015

Suite à la sortie d’un nouvel opus mêlant la folk délicate de ses débuts et l’énergie communicative de rythmes tout droit sortis d’un cabinet de curiosités, June Bug cherchait un endroit tranquille où se poser pour répéter les titres de sa nouvelle tournée. Ses « Psyché Folk Stories » sont donc vite devenues la B.O de l’été à l’Orange fluo.

Contact

N'hésitez pas à nous laisser un message ! Au plaisir !

Start typing and press Enter to search